Quels genres de logiciels malveillants existent ?

  • Virus : Un virus se propage de lui-même en s'infiltrant dans une application. Il ne se limite généralement pas à rendre inutilisable le PC, mais lance en plus des modifications ou d'autres programmes malicieux.

  • Ver (Worm) : Un ver est un logiciel nocif dont le but consiste à se propager au plus vite une fois lancé. Contrairement aux virus, ils se servent plutôt de supports de données externes tels que les clés USB, des pièces jointes dans les mails ou des vulnérabilités de votre PC pour se propager. Leur présence réduit les performances des ordinateurs et des réseaux, et parfois des programmes malicieux y sont implémentés.

  • PUP : Les programmes potentiellement indésirables encombrent votre ordinateur en installant des barres d’outils ou de recherche dans les navigateurs internet, en affichant des tonnes de pubs ou tout autre contenu visant à ralentir votre ordinateur.

  • Phishing (Hameçonnage) : C'est un e-mail reçu, se faisant passer pour un organisme réel comme votre banque ou la Sécurité Sociale par exemple.
    Il s'agit d'une méthode frauduleuse pour vous pousser à rentrer vos identifiants bancaires ou personnels (carte vitale) afin de vous arnaquer.

  • Cheval de Troie (Trojan) : Un cheval de Troie est une forme de logiciel malveillant déguisé en logiciel utile. Son but est de se faire exécuter par l’utilisateur, ce qui lui permet de contrôler l’ordinateur et de s’en servir pour ses propres fins, quelles qu’elles soient.
    Généralement d’autres logiciels malveillants seront installés sur votre ordinateur, tels que des "Enregistreurs de frappe" pour obtenir tous vos identifiants et vider vos comptes bancaires ou PayPal en quelques secondes.

  • Enregistreur de frappe (Keylogger) : Les enregistreurs de frappe enregistrent tout ce que vous tapez au clavier, ce qui permet d’espionner vos mots de passe et d’autres données importantes telles que celles de votre service bancaire en ligne.

  • Publiciel (Adware) : Il présente des pubs à l’utilisateur. En soi ce n’est pas dangereux, mais des tonnes de pubs affichées peuvent ralentir le PC ou gêner la navigation.
    Vous pouvez également tomber sur des pages vous indiquant un (faux) problème sur votre ordinateur, disque dur... vous demandant d'appeler un numéro surtaxé pour réparer le problème. Ces pages peuvent provoquer un faux blocage de la souris ou de l'écran, et vous parler au travers de vos enceintes.

  • Rançongiciels (Ransomware) : Les rançongiciels cryptent vos données personnelles ou bloquent tout accès à votre ordinateur. Ils vous demandent de payer une rançon à travers un service anonyme afin de débloquer votre ordinateur.